Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller au pied de page
Retour à Blog

Tout savoir sur le circuit de Lédenon

circuit Lédenon

Réaliser un stage de pilotage est une des meilleures occasions pour vous de découvrir la conduite sportive. Vous pourrez conduire une voiture de renom en toute sécurité tout en découvrant tout son potentiel.

Mais lorsque vous décidez d’effectuer un stage de pilotage, vous devrez non seulement choisir la voiture qui vous convient, mais également le circuit que vous avez envie de découvrir. En général, si vous choisissez un circuit, c’est surtout parce qu’il est proche de chez vous. Cependant, il arrive que certains choisissent leur circuit en fonction de ses caractéristiques techniques.

Chez Almacar, leader des stages de pilotage de l’Ouest, nous proposons de nombreux circuits pour vos stages de pilotage. Alors pour vous aider à choisir, on a décidé de vous faire un point sur le circuit de Ledenon.

Circuit de Ledenon : toute une histoire

L’histoire du circuit de Ledenon commence dans les années 70, lorsque Sylvie et Jean-Claude Bondurand décident de construire leur propre circuit. Après de nombreuses péripéties, et trois années plus tard, en 1973, le circuit de Lédenon est homologué.

Dès ce moment-là, le circuit de Lédenon s’inscrit dans l’histoire du sport automobile. D’ailleurs, dès 1977, le circuit commence à accueillir des grandes compétitions comme la Production qui deviendra, par la suite le Supertourisme. Aujourd’hui, le circuit de Lédenon est connu pour être un des plus techniques de France et le seul qui tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

circuit Lédenon

Le circuit le plus technique de France

Le circuit de Lédenon est situé à quelques kilomètres de Nîmes. Il s’agit du circuit le plus technique de France. En effet, il est vallonné et assez sinueux. En effet, sur le circuit de Lédenon, une quinzaine de virage vous attendent. Vous aurez ainsi à effectuer plus d’une trentaine de changements de vitesse.

Sur le circuit de Lédenon, c’est une piste d’environ 3150 mètres qui vous attend pour une largeur de 9 à 12 mètres. Son point le plus haut se trouve à environ 210 mètres et le plus bas, dans le virage de la Cuvette, à environ 174 mètres. Ainsi, la ligne droite du circuit dispose d’une montée qui s’étend entre 7 et 13%.

circuit lédenon

Circuit de Lédenon : les virages

On vous l’a dit, le circuit de Lédenon est le plus technique de France. C’est pourquoi on vous en dit plus sur les différents virages que vous pourrez rencontrer lors de votre stage de pilotage au circuit de Lédenon.

Le plus célèbre des virages de cette piste est le triple gauche. Il s’agit d’un virage long gauche qui se referme deux fois. Vous avez ainsi trois virages en un. De quoi vous permettre d’explorer tout le potentiel du circuit. Par la suite, vous devrez franchir le virage du pont. Ce virage long droit commence par une pente avec une déclinaison de 6%. Mais attention car, à la fin, l’accélération se fera en montée !

La carrierasse aussi appelé “gauche qui tue” se fait en quasi-aveugle. Pourquoi ? Parce qu’il est en légère déclinaison et presque à 180°. A la fin, il se termine même par une descente de 12% pour un maximum de sensations fortes !

Cependant, le plus impressionnant des virages du circuit de Lédenon est celui du Camion. Ce virage, d’environ 45°, commence à la fin d’une grande pente avec une vitesse élevée. Dans ce virage, il vous faudra donc un contrôle et une stabilité optimale. Attention d’ailleurs, car la fin de ce virage débouche sur le début du virage suivant : le cavalet, connu pour être le début d’une montée d’environ 10%.

Puis, c’est le virage gauche qui vous attend. Ce virage est assez simple. Cependant, il est nécessaire d’y être attentif, car c’est lui qui vous permettra de vous positionner de manière optimale pour le virage qui suit : le virage du fer-à-cheval. Le virage du fer-à-cheval, lui est plus complexe voire très difficile. En effet, il est sinueux et nécessite une grande technicité pour vous permettre un maximum d’accélération lors de l’ultime descente.

Enfin, le dernier virage, la Cuvette, marque non seulement la fin de la descente mais aussi le début d’une montée. Ce virage gauche d’environ 90° nécessite ainsi une grande concentration. D’ailleurs, veiller à ne pas manquer celle-ci. Autrement, vous ne pourriez pas disposer d’une vitesse suffisamment élevée pour passer les stands.

Maintenant que vous en savez plus sur le circuit de Lédenon, vous saurez à quoi vous attendre pour votre stage de pilotage. Alors si vous avez envie de découvrir le circuit le plus technique de France, réservez votre stage de pilotage dès maintenant.

Skip to toolbar